criant

criant, criante [ krijɑ̃, krijɑ̃t ] adj.
• 1677; de crier
Qui fait protester. Injustice criante. choquant, révoltant.
Très manifeste. Une absence criante de moyens. évident. « La fin de Candide est pour moi la preuve criante d'un génie de premier ordre » (Flaubert).

criant, criante adjectif Qui fait crier d'indignation ; révoltant, scandaleux : Une injustice criante. Qui s'impose fortement à l'esprit : Une évidence criante.criant, criante (synonymes) adjectif Qui fait crier d'indignation ; révoltant, scandaleux
Synonymes :
- révoltant
Qui s'impose fortement à l'esprit
Synonymes :
- évident

criant, ante
adj.
d1./d (Choses) Qui incite à se plaindre, à protester. Une injustice criante.
d2./d évident, manifeste. Ressemblance criante entre deux personnes.

⇒CRIANT, ANTE, part. prés. et adj.
I.— Part. prés. de crier.
II.— Adjectif
A.— [En parlant d'animés] Qui pousse des cris. Voici la couvée bruyante exigeante et criante, qui appelle la proie par dix, quinze ou vingt becs (MICHELET, Oiseau, 1856, p. 177). Riante, criante, elle trépigne et bondit (CLAUDEL, Connaiss. Est, 1907, p. 113).
P. anal. [En parlant d'un objet] Qui émet des sons aigres. Synon. bruissant, crissant, grinçant. [La sottise] me grince aux oreilles comme la serrure criante d'une porte (GONCOURT, Journal, 1859, p. 594). Ce magasin, cette grue noire et criante (BRASILLACH, Corneille, 1938, p. 18).
B.— [En parlant d'une chose] Qui provoque des cris (notamment d'indignation), des plaintes; qui fait pousser les hauts cris. Injustice, preuve criante. (Quasi-)synon. révoltant. Insuffisance criante des revenus situés au bas de l'échelle (Univ. écon. et soc., 1960, p. 4611) :
1. ... la presse est en France un instrument de séduction dans la main des hommes en place et des intrigants fortunés. (...) À tant d'abus criants, ajoutez-en un autre qui a des suites fâcheuses, (...) la presse favorise le despotisme des académies...
MARAT, Les Pamphlets, Offrande à la Patrie, 1789, p. 25.
P. ext. Qui s'impose de façon incontestable. (Quasi-)synon. évident, flagrant :
2. ... ce qu'il lui fallait, c'était se dissoudre et disparaître dans le sens le plus absolu du mot. Une contradiction si criante avec sa conviction de tous les temps se plaça donc en face de son esprit à ce moment suprême. Elle lui fit peur. Elle lui causa une sorte d'horreur dont son orgueil ressentit surtout le choc.
GOBINEAU, Les Pléiades, 1874, p. 354.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Admis ds Ac. 1762-1932. Fréq. abs. littér. :1 904. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 858, b) 4 509; XXe s. : a) 4 014, b) 1 680.

criant, ante [kʀijɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1677, au sens 2; p. prés. de crier.
1 Rare (ou senti comme verbal). Qui crie. || « Couvée (…) criante » (Michelet, 1856, in T. L. F.). || Bêtes criantes. → Crier, cit. 4. — Vx. Qui crie, qui émet un son aigu. || Une voix criante. Criard (plus cour.).
(XIXe). Qui choque vivement. || Couleurs criantes. Criard. || Contraste criant. Choquant.
1 (…) le contraste, tous les jours plus criant, de cette misère générale avec la débauche dorée qui, plus que jamais s'étalait.
Louis Madelin, Ascension de Bonaparte, XIII, p. 181.
2 Cour. Qui fait pousser des cris, protester. || Une injustice criante. || Des abus criants. || L'insuffisance criante de moyens.
3 Qui s'impose avec force. Flagrant. || Une preuve criante. Évident, manifeste.
2 La fin de Candide est pour moi la preuve criante d'un génie de premier ordre. La griffe du lion est marquée dans cette conclusion tranquille, bête comme la vie.
Flaubert, Correspondance, t. II, p. 94.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • criant — CRIÁNT, Ă, crianţi, te, adj. (Franţuzism) Ţipător (1). Culori criante. [pr.: cri ant] – Din fr. criant. Trimis de LauraGellner, 31.07.2004. Sursa: DEX 98  CRIÁNT adj. v. intens, izbitor, puternic, strident, tare, ţipător, violent, viu. Trimis de …   Dicționar Român

  • criant — criant, ante (kri an, an t ) adj. Qui crie. Une voix criante. Peu usité ; on dit de préférence criard.    Par extension, qui excite à se plaindre hautement, en parlant des choses. Des injustices criantes. Un passe droit criant. •   On ne peut… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • criant — CRIANT, ANTE. adj. Qui excite à se plaindre hautement, à crier. Une injustice criante. Cela est criant …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Criant — (fr., spr. Kriang), 1) schreiend; 2) himmelschreiend …   Pierer's Universal-Lexikon

  • CRIANT — ANTE. adj. Qui excite à se plaindre hautement, à crier. Une injustice criante. Cela est criant …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • criant — ˈkrīənt, krēäⁿ adjective Etymology: French, from present participle of crier to cry out, from Old French more at cry : attracting attention by gaudiness : garish, loud criant wallpaper …   Useful english dictionary

  • criant — Part. prés. crier …   French Morphology and Phonetics

  • criant — cri·ant …   English syllables

  • CRIANT, ANTE — adj. Qui excite à se plaindre hautement. Une injustice criante. Cela est criant …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • criante — ● criant, criante adjectif Qui fait crier d indignation ; révoltant, scandaleux : Une injustice criante. Qui s impose fortement à l esprit : Une évidence criante. ● criant, criante (synonymes) adjectif Qui fait crier d indignation ; révoltant,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.